C’est fait, le Burkina a gagné le pari de se faire élire au sein du Conseil d’exploitation postale de l’Union postale universelle.

Le 27 eme congrès de l’Union postale universelle entre dans sa dernière ligne droite. Après l’élection des deux principaux dirigeants de l’Union hier mercredi 25 août 2021, les délégués ont élu ce jeudi, les membres du Conseil d’administration et ceux du conseil d’exploitation postale.  Fort de 41 membres, le Conseil d’administration a pour principale mission d’assurer la continuité des travaux de l’UPU entre les Congrès, de superviser les activités de l’Union et d’examiner des questions réglementaires, administratives, législatives et juridiques. Il est composé de membres issus des régions géographiques définies par l’Union. L’Amérique compte 8 membres, l’Asie du sud et Océanie, 10 ; l’Europe Occidentale 07 ; l’Europe orientale et Asie du Nord 5 et l’Afrique 11 membres.

 

Photo de famille de l’équipe de campagne pour la candidature du Burkina au CEP

Quant au Conseil d’exploitation postale (CEP), il est l’organe chargé de “tous les problèmes opérationnels, commerciaux, techniques, économiques et de coopération technique qui présentent de l’intérêt pour tous les Pays-membres de l’Union ainsi que pour leurs opérateurs désignés”. Le CEP se compose de 40 membres qui sont désignés eux aussi selon les mêmes zones géographiques. Quatorze pays ont postulé pour être membres du CEP. Outre le Burkina Faso, les dix autres pays élus sont : l’Egypte, le Kenya, la Tanzanie, la Tunisie, le Sénégal, l’Algérie, Madagascar, le Maroc, le Nigéria et le Cameroun.

Des membres de la délégation de l’ARCEP au 27 eme congrès de l’UPU

Pour ce qui est du Conseil d’administration, l’Afrique sera représentée par l’Algérie, le Cameroun, l’Egypte, le Ghana, le Kenya, le Madagascar, le Mali, le Nigéria, la Tanzanie, la Tunisie et la Zambie.