Présent à Victoria Falls, au Zimbabwé, pour participer aux travaux de l’Union panafricaine des postes (UPAP) et surtout pour promouvoir la candidature de Sibiri Michel Kabré au poste de secrétaire général adjoint de cette union, le Burkina Faso a organisé une pause-café à l’attention de l’ensemble des délégués présents à ces travaux.

La ministre pendant son allocution

S’adressant aux invités du jour, la ministre de l’économie numérique, des postes et de la transformation digitale, Adja Fatimata Ouattara, a réitéré l’adhésion du Burkina Faso à la vision et aux objectifs de l’UPAP pour une coopération régionale renforcée au service du développement durable dans le domaine des Postes. Elle a expliqué que notre pays a œuvré ces dernières années selon les prescriptions de la stratégie postale mondiale d’Istanbul et a engagé des actions conformément aux grands chantiers de l’Union postale universelle. De façon concrète, le Burkina Faso s’engage pour une Union Panafricaine des Postes encore plus forte dans son fonctionnement. Dans ce sens, le pays s’est porté volontaire pour donner à l’UPAP, la somme de 20 000 $ en guise de contribution à la construction de son siège.

Le candidat Kabré s’est engagé à travailler aux côtés du SG pour une UPAP plus forte

C’est dans cette même dynamique qu’il propose la candidature de Sibiri Michel Kabré, au poste de Secrétaire général adjoint.  La ministre Ouattara a réaffirmé avec force les qualités du candidat burkinabè qui, administrateur des postes pétri d’expérience, justifie d’une trentaine d’années de service dans le secteur postal au cours desquelles il a occupé divers postes de responsabilités de haut niveau avec également plusieurs années de participation active aux rencontres internationales postales et particulièrement celles de l’UPU et de l’UPAP. Il est également un homme de conviction et de résultats. Le Burkina Faso, pays des femmes et des hommes intègres, veut être sur la voie de Thomas Sankara qui a dirigé notre pays de 1983 à 1987, en grand défenseur de la dignité et de la souveraineté de l’Afrique toute entière.  C’est en toute confiance que la ministre a demandé aux pays membres d’accorder leurs suffrages au candidat Kabré pour lui permettre d’œuvrer au rayonnement de l’UPAP et au développement des postes sur le continent africain.

Le secrétaire général de l’UPAP, YOUNOUSS Djibrine a pris la parole et dans sa brève allocution, a reconnu les compétences du candidat du Burkina et lui a souhaité bonne chance. Un film de promotion a été diffusé pour permettre aux participants de mieux connaitre le Burkina et son candidat.

Délégués à la pause café

Les travaux de la 10ème session ordinaire de la Conférence des plénipotentiaires se poursuivent avec la cérémonie officielle d’ouverture demain vendredi, en principe sous la présidence du chef de l’Etat zimbabwéen, Emmerson MNANGAGWA.