Tontama Charles Millogo, le nouveau président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes a été officiellement installé dans ses fonctions le lundi 16 novembre 2015, lors d’une cérémonie de passation de service entre lui et son prédécesseur sous l’œil bienveillant de Youma Zerbo, Secrétaire général du Premier ministère.

Youma Zerbo a d’entrée de jeu traduit au président sortant, Mathurin Bako, les remerciements des hautes autorités du pays pour ‘’ses efforts et ses sacrifices qui ont permis d’enraciner profondément l’ARCEP qui est aujourd’hui une institution bien connue’’. Le Secrétaire général a poursuivi en indiquant que, comme il est souvent difficile de trouver les bons chemins quand on a fait œuvre de pionnier, les résultats auxquels le sortant est parvenu sont satisfaisants. S’adressant au président entrant, le Secrétaire général de la Primature lui a adressé les félicitations au nom de sa hiérarchie et a rappelé que Tontama Charles Millogo constitue un espoir pour la régulation des communications électroniques au regard de ses qualités techniques et professionnelles. Convaincu qu’aujourd’hui ce sont des équipes qui gagnent, il l’a invité à constituer une équipe de bataille, en s’appuyant notamment sur les autres membres du Conseil de régulation et le personnel administratif de l’institution.

Invité à prononcer quelques mots, le président sortant a surtout dit qu’il avait passé de bons moments avec le personnel de l’ARCEP et a demandé pardon à tous ceux qu’il aurait offensés ou blessés. Il a invité les uns et les autres à se mettre entièrement à la disposition du nouveau président.
Le président entrant pour sa part, a réservé ses premiers mots aux autorités de notre pays. Il les a remercié pour la confiance placée en sa personne qui selon lui, est une confiance à ‘’ toute la vaillante et valeureuse jeunesse burkinabè qui se trouve ainsi magnifiée et honorée’’. Il a ensuite salué les mérites du président sortant avant d’inviter l’ensemble des Conseillers à une collaboration franche et sincère. A l’adresse de ses nouveaux collègues, il a demandé l’engagement résolu de tous afin de pouvoir réussir la mission. Il a dit toute sa confiance en la qualité des femmes et des hommes qui composent cette institution.
Tontama Charles Millogo est donc engagé dans un challenge pour ‘’ capitaliser les acquis, améliorer et renforcer les actions en cours et impulser une nouvelle dynamique’’ à l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes au Burkina.
Peu avant cette passation de charge, deux des trois nouveaux conseillers ont prêté serment devant la Cour d’Appel de Ouagadougou. Il s’agit de Soumaïla Ouédraogo et du président Tontama Charles Millogo. Les membres de la Cour après avoir accepté le serment les ont invités à mettre au service de la nation, leurs compétences et leurs expériences qui démontrent à souhait qu’ils ‘’sont les hommes qu’il faut à la place qu’il faut’’.