Ouagadougou abrite depuis ce lundi 03 octobre 2016, la première session des formations en régulation numérique pour les stagiaires de la promotion 2016-2018. Venus de douze pays d’Afrique francophones, les stagiaires sont des cadres exerçant aussi bien chez les régulateurs que chez les opérateurs de téléphonie et même dans d’autres administrations nationales et internationales.
Dix ans après sa création, ces formations s’affirment de plus en plus comme des tremplins pour renforcer les capacités des professionnels du secteur des communications électroniques et des postes. Elles sont organisées par l’Autorité de régulation des communications et des postes du Burkina Faso en collaboration avec l’université Télécom Paris Tech de France. La formation se déroule sur deux ans et aboutit à l’obtention soit d’un diplôme en régulation des télécommunications (REGTEL) soit d’un mastère en régulation numérique (REGNUM). La présente promotion forte de 38 personnes suivra sept sessions de formation dont quatre à Ouagadougou et trois à Paris. C’est en juin 2018 qu’ils seront invités à soutenir leurs mémoires de fin de formation.